Jour 18 : Maku

Jour 18 : Maku

De Van nous filons vers Dogubayezit en traversant une zone ultra militarisée, avec des miradors et blindés disséminés partout sur la route. Aucun contrôle de police ou militaire pour nous, mais cette région Kurde au carrefour de l’Iran, l’Irak et la Syrie est une zone sensible pour les Turcs.

 

 

En arrivant à Dogubayezit, nous partons à l’assaut de la montagne du Palais du Pacha Issak, avant de retrouver la route vers l’Iran et le poste frontière de Bazargan.

Les formalités pour sortir de Turquie nous prennent 10 à 20 minutes.

Nous franchissons ensuite la grande barrière pour entrer coté Iran, où nous sommes très bien accueillis. Les gars de mon agence partenaire nous attendent : toutes les formalités ont été préparées. Les teams du France-Perse confient passeports et cartes grises, et en deux heures, les formalités sont prêtes pour tout le monde. Le seul soucis est le manque d’organisation entre le poste frontière principal où nous sommes et les officiers de la porte de sortie en bas, à 2 kilomètres.

On y passe encore près de 2 heures, puis nous sortons en convoi à la tombée de la nuit pour rejoindre notre hôtel de Maku, à 20 kilomètres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dominique est ultra heureux d’y être avec sa Harley, ils ont douté jusqu’au bout mais cette fois-ci il va pouvoir vivre son rêve Iranien pour de vrai !

 

 

On jardine un peu pour trouver l‘entrée du parking de l’hôtel mais au final on se retrouve tous autour d’une grande tablée de gaulois pour notre premier repas Perse.

No Comments

Post A Comment