24 juin : étape vers le lac d’Ourmia

24 juin : étape vers le lac d’Ourmia

En 2017 avec le groupe des Perses, en arrivant au Kurdistan vers Saqqez, je leur avait dit pour rigoler : “vous allez voir, je vais vous chercher un petit village Kurde au hasard pour vous,  completement paumé. On va s’y arreté avec nos bécanes et vous allez voir comment vous allez etre super bien recus et accueillis.  Au pif j’avais débarquées mon groupe de motards aventuriers dans le petit village de Queshlaq a 20 bornes de Saqqez. Un village pauvre, avec des rues en pente et cabossées. Un couple de paysan travaillaient difficilement un lopin de terre sur la gauche  de la premiere maison, Je suis descendu de ma moto et les ai salués de la main : “salam malekum !.. ” Il m’a regardé, vouté qu’il était sur sa beche “Malekum salam” me répond il en plantant sa beche dans la terre fraichement remuée. Il est descendu vers moi, ma serré la main et ma dit un truc que je n’ai pas compris avec juste le mot TCHAI dedans. Je me suis retourné vers mes copains motards : “je pense qu’on ai invités a prendre le thé”.. S’en ai suivi un moment fabuleux de fraternité entre des gens de pays et languages différents assis en tailleur dans une petite maison exigue. Au moment de partir on était triste de quitter cette famille et notre hote Abdallah y a été de sa petit larme. Jamais on ne les a oubliés, ces Kurdes dénichés au hasard juste par ce gout de la rencontre.

Alors avec Fabrice et Didier qui étaient de la partie en 2017, on a absolument voulu retourner voir nos amis Kurdes dans ce village de Qheshlaq. Christophe et Maéva nous ont accompagnés de bonne heure. On n’a pas été décus.. L’accueil a été juste incroyablement beau. Abdallah et sa femme Fatima nous ont aussito reconnus et nous sont tombés dans les bras. Jamais je n’ai eu autant de bisous chaleureux de gens quasi inconnus. Toute la famille a été appelée. Le fils Mohamed qui parle un peu anglais avec son garcon Maysam, sa soeur Soleya et sa tante Amena qui sous ses allures de mere tape-dur, nous a une fois de plus ouvert ses bras, son coeur et sa maison. On a eu beaucoup de mal a repartir et j’ai réussi a faire comprendre a mon ami Abdallah que je reviendrai le voir encore le 4 Octobre prochain avec mes potes du raid France Perse.

Vers 11h00 on retrouve les Foggs a l’hotel des Kurdes puis nous reprenons la route vers le Nord ouest pour aller chercher la ville de Ourmia et son grand lac d’Iran. C’est encore une superbe journée Iranienne, on se régale et on avance doucement pour rentrer chez nous.

EMB

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tags:
No Comments

Post A Comment