Catégories
France - Japon 2021

BAIKAL – VLADIVOSTOK

Une fois passée cette grande émotion de rejoindre la lac Baikal depuis chez nous avec notre propre moto, nous reprenons la route vers l’océan Pacifique. La première étape consiste à aller explorer la Bouriatie, province bouddhiste de la Russie, jusqu’à la bourgade de Arshan. L’étape est verte et bleue. Verte de ces forêts traversées et bleue de ces rivières omniprésentes.  A travers ces grandes étendues sibériennes, il est difficile de réaliser que tous ces paysages à perte de vu ne constituent qu’un très fin cordon territorial traversant le plus vaste pays du monde. La Russie est un univers à connaître et à explorer pour en comprendre la nation souvent perçue comme “rugueuse“. Si on l’analyse en la parcourant, on peut se dire que la Russie est un pays d’avenir. Elle regorge d’eau, de forets, de ressources et d’espaces. Ces villes sont propres et ses infrastructures routières bien entretenues. On voit du développement partout malgré des campagnes parfois démunies. On découvre depuis Barnaoul des dizaines de milliers d’hectares de blé. Si le réchauffement climatique n’est pas contrôlé par notre civilisation, dans les années à venir, cette nation va voir ses capacités agricoles démultipliées avec la réduction – pourtant risquée – du permafrost. On est une majorité dans ce groupe d’Irréductibles à adorer cette Sibérie sauvage surprenante et tellement plus variée que dans nos préjugés.

Le 11 septembre, nous avalons 470 km vers la sublime capitale bouriate d’Ulan Ude, dont près de 200 km à longer le sud du lac Baikal. Le lendemain on propose 2 options aux Irréductibles pour rejoindre Khilok : 347 km de goudron via le sud ou l’option nord avec 310 km dont 130 km de pistes inconnues. On part tous par le nord pour une nouvelle belle journée ensoleillée . Ma crainte en tant qu’organisateur est le caprice hivernal. Normalement les premières neiges de l’hiver arrivent vers la mi Octobre mais l’année dernière, notre guide Anton nous rappelle que les routes étaient enneigées le 15 septembre dans la province froide de Chita que nous entamons demain… On n’a pas d’autres choix que de poursuivre notre expédition vers le grand Est…

Sur ces longues routes asphaltées de Sibérie, on essaye quasiment chaque jour d’aller chercher un bout de piste, même 30 ou 50 bornes nous suffisent pour avoir notre dose de drogue. Parfois plus. Sur une étape de 510 km vers Blagoveschensk, on ne trouve rien de mieux que d’aller tester une piste parallèle de 60 Km après une journée de pluie.. Certains font demi tour aux premiers gros bourbiers. Ils n’ont pas tord. Mais une petite bande de têtus persiste à franchir les bourbiers les uns après la autres, histoire de jouer et finir d’exploiter nos pneus Anakee Wild. Notre ami Hervé, qui fait partie des joueurs se prend 2 gamelles dont une qui lui abime sa cheville fragile. Il profitera de l’accueil de Popeye deux jours durant, pour sa moto et lui, afin de soigner sa blessure avant de pouvoir finir les dernières étapes du voyage à sur son Africa Twin. C’est l’un des 2 gros courageux de ce groupe. Il suit sa chimiothérapie quotidiennement afin de limiter la casse avant son opération d’après voyage. L’autre “life warrior“ de ce groupe est Alain Michel, notre petit suisse qui gère son diabète et ses doses d’insuline au mieux tout en profitant de son road trip. Ces 2 Irréductibles là démontrent qu’avec un esprit positif et tourné vers la vie, on peut vivre ses grands rêves d’Aventure malgré tout. 

The mud phantom…

Baikal, Arshan, Ulan Ude, Khilok, Chita, Chernyshevsk, Erofey, Zeya, Blagoveschensk, Birobidjan, Khabarosk, Dalnerechensk, Olga, Nakhodka et Vladivostock sont nos étapes du lac Baikal jusqu’à la mer du Japon. Dans chacune de ces étapes, on retrouve toujours une statue de Lénine, sorte de relation à la fois complexe et décomplexée de la Russie avec son histoire…. Les 2 étapes qui longent le Pacifique nous imposent des pistes techniques, longues et éprouvantes avec des centaines de nids de poules par kilomètre, et de nombreux pièges. Mais les Africa Twin tiennent bon malgré quelques signes de fatigue et les pilotes sont au top. 

On est tous très déçus de ne pouvoir relier le Japon mais le pays est non seulement hermétiquement clos mais surtout les japonais n’ont pas les étrangers en sainteté car le Covid fait rage chez eux après une quatrième vague post J.O. qui surcharge les hôpitaux et les morgues.  A défaut d’aller au Japon, symboliquement, nous terminons notre épopée sauvage dans le grand restaurant TOKYO, au centre de Vladivostok, au bord de la mer du Japon. 

C’est une triste période de notre histoire contemporaine que nous avons traversée cet été, et cette pandémie nous aura causé bien des soucis humains, administratifs et logistiques. Mais nous sommes tous en vie, en bonne santé et nous avons vécu et partagé un grand rêve d’Aventure à travers bien des éléments contraires. Nous avons réussi à contourner le problème des frontières iraniennes fermées, nous avons réussi in extremis à obtenir nos visas pour le Kazaksthan, et nous avons été parmi les premiers à entrer en Russie depuis 18 mois et à explorer cette sublime Sibérie jusqu’au Pacifique.. Il n’y a eu aucun blessé grave, aucune casse mécanique et les souvenirs accumulés et illustrés se comptent par centaines. Le groupe a tenu bon malgré quelques tensions dûes à des interprétations différentes du voyage entre des personnes qui ont pourtant toutes partagé le même itinéraire et agenda.

A Vladivostok, j’ai le bonheur de retrouver mes 2 amis Malorie et Eric Lobo, deux grands voyageurs aventuriers qui viennent de mettre un an à rouler entre Paris et Vladivostok avec de nombreux blocages de frontières. Eric m’avoue n’avoir jamais cru en nos chances d’entrer au Kazakhstan car Malorie et lui s’étaient cassé les dents 5 fois à cette frontière malgré leurs contacts très hauts placés… Ils avaient dû expédier leurs moto en camion à travers le Kazaksthan. A Vladivostok, ils embarquent leurs 2 Harley baroudeuses vers Cape Town, où je les retrouverai début novembre. Je dirigerai le raid ZOULOU, dernier roadtrip de T3 pour 2021 alors que eux entameront leur remontée de l’Afrique vers la France.

Malorie et Eric LOBO retrouvés à Vladivostock.

Nous avons reçu énormément de témoignages de followers qui nous remercient de leur avoir ouvert une porte estivale sur cette route de la transition, alors que de chez eux ils ne subissaient que contraintes et libertés bafouées. C’est sans doute là, le fruit récolté de toute tentative utopique vers un ailleurs lointain : la LIBERTE.

Merci à tous pour votre soutien !

…………………………………………………………………….


BRAVO AUX IRREDUCTIBLES !

MERCI A TOUTE L’EQUIPE DE T3 !

Un grand merci au staff T3 pour avoir gardé un esprit d’équipe et une résilience partagée sur cette longue et difficile expédition trans-continentale.

On était 3 accompagnants pour ce groupe avec :
– Thierry DECARRE, le technicien au volant de POPEYE
– Joël SCHUERMANS le para-médic au volant de SHERPA
– et moi même comme chef d’expé au guidon de JOEY

Et grâce au soutien de nos partenaires officiels HONDA FRANCE, MICHELIN, LA MUTUELLE DES MOTARDS et MOTUL, nous avions à nos cotés une petite équipe de production de contenus sur ce voyage :
– Hervé FIEUJEAN (réalisateur du film documentaire TV)
– Thierry RENAVAND (photographe)
– Vincent ETIENNE (éditeur)
et la participation de Maéva Bardy en Asie Centrale.

En ce qui me concerne, ce fut une expédition très compliquée à organiser et la fin fut triste avec l ‘épilogue de vie de ma mère, une femme solaire, qui me quitte le dernier jour d’un long voyage, que je n’ai pas pu quitter plus tôt afin d’aller lui dire au revoir. Besoin d’une escale afin de pouvoir reprendre mon cap vers l’ailleurs …

Garder le cap malgré tout…

………………………………………………………………………………..

A paraitre prochainement sur cette expédition : 

  • 1 livre T3BOOK officiel de 192 pages en Décembre 2021.
  • 1 film documentaire de 52 min début 2022 dans le réseau Honda.
  • 1 reportage de 12 pages dans le Roadtrip magazine de décembre 2021

    Merci à toutes et à tous de nous avoir suivis durant ce road trip estival.
    Prochaine aventure T3 du 7 Nov au 17 dec avec le raid ZOULOU !

………………………………………………………………………………..

Photos T3 – T. Renavand – H. Fieujean – E. Massiet du Biest