Jour 22 : Arak

Jour 22 : Arak

Au départ de Hamadan  un jeune motard Iranien vient nous saluer avec sa Suzuki 750 de course : “Je roule sans plaque car on importe nos motos clandestinement de Dubaï et elles sont interdites en Iran. Alors quand il y a des contrôles de police, on ne s’arrête pas et on fait des délits de fuites pour conserver notre passion” nous raconte-t-il. Il nous accompagne sur les premiers kilomètres pour sortir de la ville et dans un dernier tunnel, part en trombe dans un wheeling étourdissant. Un autre visage de l’Iran.

 

 

Le groupe France-Perse roule à son accoutumée par petits groupes de 2 à 5 motards, avec la consigne aujourd’hui d’éviter la ville de XXXX, où se trouvent les installations souterraines secrètes du dispositif nucléaire Iranien. Pas la peine d’aller chercher les ennuis. On passe donc par le sud avec une option détour de 50 kilomètres environ, via des petites routes de montagne succulentes.

 

 

En fin de journée avec le petit groupe de basques qui roulait avec Bernard depuis la France, on se tape une petite piste technique à travers les collines et campagnes. Philippe, David, Jean Paul et moi partageons ainsi la “PISTE VARA” que le Benāt aurait tant aimé et où il nous aurait mis tous minables. Philippe et sa vaillante Triumph Scrambler à carbu nous suit à son rythme, mais sans embrouille. C’est encore une belle journée de motards…

 

 

 

No Comments

Post A Comment